LA VILLA DES TRUFFES D'OR
LA VILLA DES TRUFFES D'OR

Nos horaires d'ouverture

lun., mar., jeu., ven. :

09:30  - 12:00 

14:30  - 18:00 

sam. :

10:00  - 12:00 

17:00  - 18:00 

mer. :

10:00  - 12:00 

17:00  - 18:00 

Veuillez prendre rendez-vous pour les visites...Merci pour votre compréhension.

Rendez-vous

Pour prendre rendez-vous ou recevoir plus d'informations, contactez-nous au

 

06.52.39.35.77   06.50.63.02.71

06.65.04.98.11

 

Merci de nous laisser un SMS si vous n'arrivez pas à nous joindre.

 

 

Contact

La Villa Des Truffes D'Or
Lieu-dit La Ville Coupé
22400 hénansal

Bon à Savoir

30 aliments dangereux pour nos chiens et chats

 

Comme nous le savons tous, il est extrêmement difficile de résister à nos toutous lorsqu'ils réclament un petit bout de ce qu'il y a sur la table.

 

Mais est-ce que nos chiens peuvent manger tout ce que l'on mange?

 

Nous avons toujours entendu parler du chocolat comme un poison pour les chiens et les chats.

 

 

Y a t-il d'autres aliments auxquels ils n'ont pas le droit?

 

J'ai récemment focalisé mes recherches sur cette question afin de réaliser une liste des plus complètes sur le sujet. Je joins les chats à mon dossier car c'est très similaire aux chiens et cela peut aider.

 

Voici donc mes résultats: 30 aliments dangereux pour nos chiens et chats

 

1. Le chocolat  (Chien et chat)

Le cacao contient de la Théobromine qui passe rapidement dans le sang de votre animal et qui est très toxique pour lui.

150 grammes de chocolat noir suffisent pour tuer un chien de 10 kilos.

Les symptômes (vomissements, convulsions, diarrhée et dans les cas les plus dramatiques, des troubles cardiaques pouvant entraîner la mort) apparaissent souvent 4 ou 5 heures après l'ingestion.

2. Le lait (Chien et chat)

Riche en lactose, le lait et produits laitiers peuvent entraîner des vomissements, diarrhées et autres problèmes intestinaux. En effet, nos animaux ne possèdent pas d'enzymes permettant de dissoudre ce sucre et par conséquent, leur intestin ne peut pas l'assimiler.

3. Le fromage (Chien et chat)

Très riche en graisse, il peut entraîner une inflammation du pancréas, qui dans certains cas peut être fatal.

4. Les os (Chien et chat)

Pouvant se briser, se loger dans les intestins ou se coincer dans la bouche ou la gorge, tous les os sont à éviter sans exception. Seul les os vendus en animalerie ou chez votre vétérinaire sont conseillés.

5 et 6. Le jambon et les viandes grasses (Chien et chat)

Tout comme le fromage, les viandes sont riches en lipides et peuvent entraîner des pancréatites. De plus, elles sont très riches en sel et incitent les chiens à boire beaucoup d'eau ce qui peut créer des torsions de l'estomac (pouvant être fatal).

 

7. Le foie (Chien)

Pour les chiens qui en mangent beaucoup, il peut causer une intoxication à la vitamine A, qui détruit les muscles et les os. Les symptômes sont la constipation, la perte de poids, la déformation des os.

8. Le gras (Chien et chat)

Il peut provoquer des inflammations du pancréas qui peuvent être fatale si elles ne sont pas soignée à temps. Dans les cas les plus graves, l'animal ne bouge plus et souffre lorsque l'on appui sur son ventre. Direction vétérinaire en urgence.

9. Le thon (Chien et chat)

Très salé, le thon en boite favorise une dégradation des reins et peut engendrer des troubles cardiaques. Il existe cependant du thon adapté à votre animal chez votre vétérinaire.

10. Le poisson cru (Chien)

Il peut conduire à un déficience en vitamine B qui aboutit à une perte d’appétit, de poids et parfois au décès. Ces problèmes sont plus fréquent si le chien est nourri régulièrement de poisson cru.

11 et 12. Les oignons et l'ail (Chien et chat)

Du  à  des dérivés soufres, ils endommagent les globules rouges de nos compagnons et peuvent engendrer des vomissements, de l’anémie, de la tachycardie... et même entraîner la mort.

 

 

13. L'avocat (Chien et chat)

Riche en graisses, il peut entraîner une inflammation du pancréas. De plus, son noyau est très toxique car riche en persine, très nocive pour les poumons et coeurs de nos amis. Cela va sans dire que le noyau, une fois avalé, peut provoquer des occlusions intestinales.

 

14. Les raisins (Chien et chat)

Sec ou frais, ils peuvent engendrer des troubles intestinaux et endommager les reins. De plus, pour les petits chiens, ils peuvent occasionner des occlusions intestinales et augmenter les risques d’étouffements.

15. Les noix de macadamia (Chien et chat)

Elles contiennent une toxine qui attaque le système digestif, nerveux et les os de l'animal. Quelques-unes suffisent pour causer vomissements, diarrhées, difficultés respiratoires, convulsions... Elles augmentent également le risque d’étouffements pour les petits toutous et minous.

16. La pomme de terre crue (Chien et chat)

Riche en oxalate de calcium (un cristal ionique insoluble), elle est très dangereuse pour l'appareil urinaire de nos animaux. Une fois cuite, la pomme de terre est idéale pour nos animaux car riche en nutriments.

17. Les champignons (Chien et chat)

Sauvages ou même ceux dans votre jardin contiennent des toxines qui peuvent avoir plusieurs effets sur différents systèmes chez votre compagnon pouvant causer des tremblements et conduire à le décès.

18. Les marrons (Chat)

Ils contiennent des tanins qui provoquent des diarrhées et vomissements.

19. Les châtaignes (Chat)

Elles provoquent des ballonnements

20. Le Sel (Chien et chat)

Absorbé en grande quantité cela peut engendrer un déséquilibre électrolyte traduit par des convulsions, comas, paralysies, arythmies cardiaques.

21. La nourriture sucrée (Chien et chat)

Elle peut conduire à une obésité, des problèmes dentaires et du diabète.

 

22. Le Xylitol (Chien et chat)

Il s'agit d'un substitut de sucre utilisé dans les pâtisseries et bonbons...

23. La pâte à tarte crue (Chien et chat)

La levure présente dans la pâte peut gonfler l'estomac et provoquer des ballonnements importants. Dans les cas extrêmes, elle peut percer l'estomac ou l’intestin. De plus, les ferments de la pâte peuvent créer de l'alcool très nocif pour le chien.

24. La nourriture moisie ou périmée (chien et chat)

Infectés de multiples toxines, ces aliments peuvent intoxiquer gravement vos animaux. Les symptômes sont les vomissements, les diarrhées, les convulsions.

25. La nourriture pour chat (chien bien sur)

Généralement trop riche en protéines et gras. Elle augmente le risque de pancréatites chez nos toutous.

26. Les compléments vitaminées humain contenant du fer (Chien et chat)

Ils peuvent endommager le système digestif et être toxique pour de nombreux organe tel que le foie ou les reins.

27. La caféine (Chien et chat)

Très nocive, elle accélère le rythme cardiaque, palpitations et crises cardiaques peuvent s'ensuivre. Attention donc à toutou ou minou si vous avez un café ou un soda, qu'il n'y trempe pas son museau.

 

28. L'alcool (Chien et chat)

Il entrave le bon fonctionnement du cerveau. Quelques gorgées suffisent à rendre toutou ou minou soul. Du coup, il ne marche pas droit et risque de se blesser en se cognant un peu partout. Les symptômes peuvent être des vomissements et dans certains cas quand la quantité ingérée est importante cela peut engendrer des problèmes cardiaque et nerveux.

29. Le tabac (Chien et chat)

Le chien ne fume pas mais peut trouver un mégot à mâchouiller. Riche en nicotine, il endommage les nerfs et système digestif. Les symptômes sont une hyperactivité, des vomissements, de la tachycardie et, dans les cas extrêmes, un coma qui pourra engendrer la mort.

30. La marijuana (Chien et chat)

Elle peut déprimer votre animal en agissant directement sur son système nerveux et peut causer des vomissements et modifier son rythme cardiaque.

 

Que faire quand votre animal a mangé l'un de ces ingrédients?

 

Il faut intervenir au plus vite. Appelez votre vétérinaire, précisez-lui le nom, la composition du produit, la quantité ingérée ainsi que quelques informations sur votre animal (race, taille, âge, problème de santé...).L’idéal est d'intervenir au maximum dans les deux heures après l'ingestion. Votre vétérinaire pourra effectuer une injection à votre animal qui le fera vomir si nécessaire.

 

 

 

 

Bon à savoir :

En cas de doute, pour tout produit, il existe le CAPA OUEST (centre antipoison animal) base a l’école de Nantes. En précisant le produits, la quantité ingérée, le poids de l'animal, ils vous donneront les symptômes et surtout si cette dose représente potentiellement un risque ou non.

Vous pouvez les joindre 24h/24, 365 jours/an au 02 40 68 77 40 N’hésitez pas, cela peut sauver des vies.

                LA TOUX DE CHENIL

1. Pourquoi parle-t-on de toux du chenil ?

sommaire ↑

La très forte contagion est bien ce qui caractérise cette maladie. Le simple contact avec un autre chien atteint de cettepathologie canine est source de transmission. Aussi, les chiens sont très sensibles à cette infection en communauté ou collectivité, à savoir notamment :

  • en élevage, pensions
  • en exposition
  • en stands d’exposition
  • en centre de dressage
  • et donc en chenil, d’où l’expression « toux du chenil ».

 

Ce terme de toux du chenil trouve donc son explication dans le caractère très contagieux de cette maladie, et ne se cantonne pas au simple séjour en chenil. Cette pathologie est particulièrement présente en France. 
D'ailleurs, la plupart des chenils exigeants la preuve de vaccination avant l'entrée, ce n'est pas dans un chenil que votre chien risque le plus de contracter la maladie...

2. Toux du chenil, de quoi s’agit-il ?

sommaire ↑

« Toux du chenil » est le terme communément utilisé pour désigner la trachéobronchite infectieuse (ou trachéo-bronchite). Il s’agit d’une infection de l’appareil respiratoire de l’animal très contagieuse. Elle est transmise par les aérosols émis par les chiens affectés ou par le simple contact nez à nez. Tout contact avec un chien infecté est dangereux. Les agents pathogènes peuvent être de type bactérien (infection par une bactérie) ou viral.
Virus :

  • Parainfluenza
  • Adenovirus

Bactéries :

  • Bordetella bronchiseptica
  • Pseudomonas aeruginosa

Il s’agit des agents principaux mais d’autres peuvent être mis en cause.

 

3. Quels sont les symptômes ?

sommaire ↑

 

  • la toux est bien entendu le symptome le plus facile à repérer (toux rauque et sèche)
  • fièvre (ou hyperthermie)
  • écoulement aux yeux et au nez
  • fatigue
  • éternuement et régurgitations (petits vomissements)
  • un manque d’appétit du fait de la douleur à la gorge

C’est votre vétérinaire qui diagnostiquera la pathologie en prélevant l’agent pathogène.

 

4. Quels sont les risques, la toux du chenil peut-elle être mortelle ?

sommaire ↑

Si la pathologie n’est pas traitée, la toux devient grasse et productive dans le cas d’une complication de type bactérienne. Il existe undanger de pneumonie. En cas de complication et de non traitement, cette pathologie peut s’avérer mortelle.

5. Quels sont les traitements, les remèdes, comment soigner son chien ?

sommaire ↑

Des sirops antitussifs sont généralement prescrits par le vétérinaire comme remède. Les antibiotiques sont utilisés en cas d’infection bactérienne secondaire. 
Du fait de la zone douloureuse au niveau de la gorge, votre chien peut perdre de son appétit. Il est néanmoins important que vous stimuliez votre chien afin qu'il se nourrisse. Une astuce consiste à réchauffer légèrement son repas afin que les arômes lui stimulent davantage l'odorat. 
La toux du chenil fatigue. Préservez votre chien en le plaçant dans un endroit calme. Le repos favorisera la guérison. Evitez un lieu humide, cela favorise la maladie.

6. Existe-t-il des vaccins ?

sommaire ↑

Oui il existe plusieurs vaccins sur le marché. Il est même possible de vacciner les jeunes chiens et les femelles en gestation. L’immunité apparaît au bout de quelques jours seulement. La vaccination peut être obligatoire (exigée) avant l’admission en chenil.

7. Combien de temps dure cette maladie ?

sommaire ↑


Le temps d'incubation est de 3 à 5 jours. 
La toux du chenil peut durer de trois à six semaines. 
Le contact avec un chien infecté il y a plusieurs semaines est suceptible de provoquer la contraction de la maladie.

8. Les chats sont-ils sujets à la toux du chenil ?

sommaire ↑

La réponse est oui. L’un des agents pathogènes est actif sur les chats (Bordetella bronchiseptica). Aussi le contact d’un chat avec un chien infecté peut être à l’origine de la transmission de la maladie.

9. Y a t’il des races plus sensibles à cette maladie ?

sommaire ↑

Toutes les races sont concernées. Les animaux les plus sensibles sont les chiots, les chiens âgés et les sujets affaiblis. Les risques de complication sont plus importants. 
Cependant les races à nez courts et/ou étroits (bulldogs, pékinois, yorkshire, etc) sont plus sujettes à la toux du chenil du fait de leur morphologie (voies respiratoires étroites).

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Villa Des Truffes D'Or

Appel

Email

Plan d'accès